Conditions pour la consécration de la Russie

Dans nous avons consacré le dernier chapitre à l’apparition de Notre-Dame à Tuy quand elle requit la consécration de la Russie à son Cœur Immaculé. Comparons cette demande avec celle de juillet 1917 afin de voir précisément ce qu’elle demande.

Le 13 juillet 1917, elle annonça : « Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la Communion réparatrice des cinq premiers samedis. Si mes demandes sont respectées, la Russie sera convertie ». Elle ne dit pas « ma demande », mais « mes demandes », c’est-à-dire les deux demandes.

Le 13 juin 1929, à Tuy, Notre-Dame donne 4 conditions pour la consécration de la Russie. Elle demande au pape :
1. De s’unir « avec tous les évêques du monde »
2. Pour faire la consécration
3. De la Russie
4. Au Cœur Immaculé de Marie.
Le 13 mai 1930, sœur Lucie explique plus en détails la volonté du Ciel et ajoute 2 conditions :
5. « Un acte solennel de réparation et de consécration de la Russie aux Cœurs Sacrés de Jésus et Marie »
6. « La promesse qu’à la fin de cette persécution [la persécution de l’Église par ceux suivant les erreurs de la Russie] il approuvera et recommandera la pratique de la dévotion réparatrice déjà décrite. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s